Très Haut débit : Fleur Pellerin annonce une accélération du calendrier

Très Haut débit : Fleur Pellerin annonce une accélération du calendrier


On accélère d’un côté et on lève le pied de l’autre ! les discours se suivent au colloque RuraliTIC à Aurillac. Jean Ludovic Sillicani annonce le retard du VDSL2 et Fleur Pellerin accélère le calendrier tout en proposant la solution d’un mix technologique.

 
Consciente des lacunes du modèle économique autour de la fibre optique (accentué par les difficultés financières des opérateurs), la ministre plaide désormais pour un mix technologique où coexisteront fibre optique, 4G et VDSL2.
Si le monde rural est parfois dépourvu d’une connexion, les zones denses profitent de débits ADSL confortables freinant l’adhésion à la fibre optique. Le déploiement du très haut débit est en cours, celui de la 4G en est à ses prémisses et le patron de l’Arcep a quelque peu remis en cause le calendrier du VDSL2. 

 
Les communes, qui défendent la fibre en zone peu denses ne croient pas au VDSL2 ou encore à la 4G. Pour la 4G, rien n’est fait et le VDSL ne sert à rien sur de longues distances (caractéristiques de ligne). Ainsi les collectivités avancent le financement d’euro sur chaque abonnement mensuel. Autre solution dont nous nous faisions l’écho hier, l’extinction du cuivre !
Au final, rien n’est joué même si Fleur Pellerin impose le timing de dix années.
 

La part belle aux opérateurs :


Fleur Pellerin, à Aurillac pour développer le… par France3Auvergne

 

Source : Zdnet