Antennes relais : Orange demande l’aide de la police


Hier, au petit matin, une dizaine de policiers sont intervenus pour permettre aux techniciens d’Orange de sécuriser un chantier d’installation d’antennes relais rue Marcadet, à Paris. Devant le collectif qui s’oppose à l’installation des antennes relais, l’opérateur doit désormais compter sur l’aide de la force publique.

 
Dans le XVIII, le conflit entre les riverains et l’opérateur dure depuis dix ans. L’installation des antennes a même été refusé à plusieurs reprises par la mairie en 2003 et 2006 même si celle-ci a finalement autorisé le chantier.
Devant l’opposition des riverains, la collectivité a finalement reculé en demandant à Orange de fournir une étude préalable sur les champs électromagnétiques dans le quartier. Pour être pertinente, cette étude devra analyser les chiffres avant et après la pose des antennes.

 
Le bras de fer n’est donc pas terminé et présage peut être d’un effet boule de neige qui pourrait perturber le déploiement réseau de Free Mobile qui construit actuellement son réseau sur les points hauts en France et à Paris.
 

Source : Le Parisien