Terminaison d’appel : un manque à gagner pour free de 40 millions d’euros (S2 – 2013)

Terminaison d’appel : un manque à gagner pour free de 40 millions d’euros (S2 – 2013)


L’arcep a décidé, la semaine de revoir à la baisse la durée d’asymétrie de la terminaison d’appel octroyée à Free Mobile. Pour TradingSat, cette revue à la baisse en terme de durée n’est pas à l’avantage de Free Mobile puisque la modification du projet initial pourrait représenter un manque à gagner de près de 40 millions d’euros au second semestre 2013.

"Cette mesure sera vraisemblablement étendue aux SMS. Au total, cela devrait représenter pour Iliad un manque à gagner d’environ 40 M€ au S2 2013 selon notre estimation", a commenté hier matin un analyste du CM-CIC Securities.

Certes, la décision revue de l’Arcep permet à Free Mobile de conserver son avantage mais pour une durée moindre que prévue. Ainsi Free va tout de même facturer à partir du 1er août prochain 1,6 centime d’euro la minute de communication, comme initialement prévu, chaque appel émis vers l’un de ses abonnés depuis un client Orange, SFR et Bouygues Telecom (2,4 centimes jusqu’à présent). Contre 1 centime dans l’autre sens.

 
Ce traitement de faveur vise à corriger les règles de la concurrence afin de laisser aux nouveaux entrants une chance de s’installer sur le marché au regard de la différence de la base des abonnés. En avril, la Commission Européenne avait exprimé de sérieuses réserves quant aux projets de l’autorité française de régulation des télécommunications (ARCEP) d’appliquer des tarifs de terminaison d’appel mobile (TAM) plus élevés à Free Mobile, Lycamobile et Oméa Télécom. Ainsi, la fin de l’asymétrie prendra fin 6 mois plus tôt (au 1er juillet 2013 au lieu du 31 décembre 2013).