IPv6 mondial : la transition IPv4, IPv6 prendrait une dizaine d’années


Nous nous faisions l’écho du lancement IPv6 mondial il y a quelques jours. Zdnet, qui s’est entretenu avec des experts sur le sujet note que la transition pourrait prendre une dizaine d’années.

 
Le 6 juin dernier, la grande transition a été lancée, celui du passage de l’ipV4 à l’ipV6. Une journée où l’on a constaté une forte hausse du trafic IPv6 notamment « pour le point d’Amsterdam, AMS-IX, auquel est entre autres connecté Free » explique le site business et technologies. Un certain nombre d’acteurs sur la toile ont choisi cet événement pour activer le nouveau protocole sur leur réseau.

 
Mais pour Jérôme Fleury, responsable technique du point d’échange France IX et Pierres Yves Maunier, ingénieur réseau chez Neotelecoms, fournisseur de connectivité pour SFR, Numericable ou Dailymotion, la montée du trafic IPv6 pause question. Le point, qui accueille notamment Bouygues Télécom et Numericable, a ainsi vu une « augmentation de 20% du trafic, qui passe de 0,1% à 0,12% de notre trafic global » selon Jérôme Fleury. Une montée infime ! 

Et pour cause, si Free a déjà prévu cette transition, Numericable et Bouygues ne proposent ainsi pas d’IPv6 à leurs clients. « Ils n’ont pas obligatoirement la main sur leur box, contrairement à Free qui maitrise son réseau de bout en bout » explique le responsable technique.

 
Pour Neotelecoms, qui passe par France IX, l’impact de cette journée n’a pas non plus été significatif. « Je pense que la forte montée du trafic constatée par AMS-IX ou DE-CIX est surtout due à des acteurs tels que Free, Hurricane Electric et les fournisseurs de contenus ayant activé l’IPv6 » indique l’ingénieur réseau Pierre-Yves Maunier. Avis partagé par l’ingénieur, Jérôme Fleury estime que « la transition prendra dix ans ou plus. On verra émerger des plateformes géantes de translation entre IPv4 et IPv6, et sûrement des solutions Open Source ».