Convention Free : L’évolution des services et contenus proposés par le Freebox Player

Convention Free : L’évolution des services et contenus proposés par le Freebox Player
 
Lors de la Convention Free, il a bien sûr été posé la question de l’intégration des chaînes thématiques du groupe TF1 sur Freebox TV. Il n’a pas été indiqué quelles étaient les raisons de l’absence de ces chaînes, mais on nous a demandé « Vous savez à quel groupe appartiennent ces chaînes ? ». Cela laisse donc penser que la concurrence entre Free et Bouygues Télécom dans le mobile et l’internet a des répercussions sur la reprise des chaînes de TF1. Cette situation rappelle un peu ce qui s’était passé lors de négociation pour la reprise de TPS et TF1. Christophe Rieunier n’avait cependant pas l’air inquiet concernant l’offre de sport sur la Freebox et donc sur le fait qu’Eurosport ne soit pas disponible. Il a indiqué que Free travaillait avec BeIN Sport, qui devrait rapidement devenir la chaîne (ou plutôt les chaînes) de référence dans le domaine du sport. Il y a visiblement des projets entre la chaîne et Free.
 
Si avec TF1 les relations ne semblent pas au beau fixe, les choses sont différentes avec le groupe Canal+. C’est ainsi que le pack anniversaire à été « migré » sur CanalSat et que FHV va disparaitre au profit de Canalplay Infinity. Christophe Rieunier a expliqué que FHV avait été lancé par Free par ce qu’il n’y avait rien d’équivalent sur le marché. Maintenant qu’un service de même nature existe, il n’y a plus de raison pour Free de continuer à maintenir FHV. Free préfère ainsi concentrer ses efforts sur le lancement de nouveaux services innovants plutôt que de concurrencer des choses déjà existantes.
 
L’offre de jeux sur le Player
 
L’année dernière, à cette même convention Free avait indiqué qu’il allait travailler avec deux nouveaux studios d’importance. Mais il n’y a pas eu de précision cette année à ce propos ni même de délais. Par contre, il n’y aura pas de jeux en streaming, en tous cas pas dans l’immédiat, sur la Freebox Révolution. Maxime Bizon et Xavier Niel ont indiqué avoir travaillé sur cette solution il y a déjà plusieurs années, mais le rendu n’était pas acceptable. Ils ont expliqué que le temps de latence était trop important pour que cette solution puisse être utilisée, et Free n’ira donc pas sur cette voie qui a été choisie par d’autres opérateurs, comme Bouygues Télécom ou SFR, à moins que cette technologie puisse être un jour améliorée. Pour Free, la seule solution valable pour le moment est le jeu en local.
 
Des évolutions à venir sur l’interface Freebox TV
 
Nous vous avons déjà indiqué que Free allait faire disparaitre le flux MPG2. Cela se fera au profit du flux MPEG4 bas débit mais aussi au profit d’un flux MPEG4, utilisant le même débit que le flux MPEG 2 actuel mais avec une qualité d’image nettement supérieure. Ainsi, tous les abonnés qui utilisent actuellement le mode « standard » vont bénéficier d’une meilleure qualité d’image. Il n’y aura pas, par contre, de flux « HD + » c’est-à-dire demandant un débit plus important que la HD actuelle. Mais Free va continuer à optimiser l’encodage des chaînes, Xavier Niel indiquant que depuis le lancement de Freebox TV, la qualité de l’image n’a cessé de s’accroitre et que, même si les abonnés ne s’en rendent pas forcement compte, en comparant les flux actuels à ceux qui étaient disponibles lors du lancement de Freebox, on verrait une énorme différence.
 
Outre la mosaïque HD qui va être intégrée sur le Player, Maxime Bizon a également indiqué qu’il avait bien pris en compte les demandes concernant un « vrai » PIP. Ainsi, il sera possible de visualiser une autre chaine, sans avoir à afficher la liste des chaînes. Bien sûr cet écran de prévisualisation sera disposé à un autre endroit qu’actuellement et il sera possible de swaper entrer les 2 chaînes.
 
Freebox et Apple
 
Il a également été posé la question de l’intégration du système AirPlay vidéo, qui permet d’envoyer les vidéos de ses produits Apple sur l’écran de son téléviseur via la Freebox, à l’image de ce que propose déjà la fonction AirMedia de la Freebox pour l’audio. Free n’a pas répondu précisément la question mais a indiqué qu’il avait envie de développer les interactions entre les produits Apple et la Freebox. « Par ce qu’il y a beaucoup de nos abonnés qui ont des produits Apple mais aussi beaucoup des développeurs Freebox »