Free Mobile fait baisser le revenu moyen par abonné de ses concurrents

Free Mobile fait baisser le revenu moyen par abonné de ses concurrents


Bouygues a réagit le premier à l’arrivée de Free Mobile avec B and You, Orange avec Sosh et SFR tardivement avec red. Mais la bataille ne se fait pas uniquement sur les offres low cost.
La mutation du marché mobile provoquée en partie par l’arrivée du quatrième opérateur gagne aussi le terrain des offres classiques même si Orange se range derrière l’argument de l’évolution de sa gamme mobile pour justifier la baisse de ses forfaits classiques.
«Cette baisse de 20% de nos forfaits Origami, et la suppression de la gamme entrée Origami Style, étaient prévues, avec ou sans l’arrivée de Free», affirme-t-on chez Orange.

 
Au-delà de cet argument, l’opérateur historique s’attend tout de même à une baisse de son Arpu, le revenu moyen par abonné. Si la confiance de l’opérateur ne semble pas être ébranlée, la baisse des tarifs intervient après la perte de 615 000 abonnés dans le mobile au premier semestre.
La baisse des prix devrait couter 10% d’arpu mobile en 2012 et les prix pourraient encore baisser. "Sur le revenu moyen par client, il est clair qu’on a prévu que ce revenu allait baisser", a déclaré mercredi Delphine Ernotte Cunci, directrice exécutive d’Orange France, lors de la présentation des aménagements de l’offre mobile traditionnelle, appelée "Origami".
"On considère que cela va baisser à peu près sur l’année 2012 (…) d’un peu moins de 10% et cela inclut la refonte que l’on vient de présenter", a-t-elle ajouté. Chez Sfr, la baisse de l’Arpu est estimée à 25% d’ici la fin 2013.

 
Source : Reuters