Le ministre de la culture veut une réforme du CSA en 2013

Le ministre de la culture veut une réforme du CSA en 2013


La nouvelle ministre de la culture veut une réforme du CSA d’ici le début de l’année prochaine
La ministre de la Culture et de la Communication, Aurélie Filippetti, a annoncé ce matin vouloir mettre en place une réforme avant début 2013 de la désignation des membres du Conseil supérieur de l’Audiovisuel (CSA) qui sera à nouveau chargé de nommer les présidents de l’audiovisuel public.

 
"On a travaillé à une nouvelle manière de désigner les membres de la future autorité de régulation audiovisuelle, donc d’un nouveau CSA", a-t-elle déclaré lundi sur France Inter.
"Ses membres seront désignés par l’Assemblée nationale et le Sénat, les commissions culturelles" du Parlement, "cela permettra une plus grande indépendance du CSA vis-à-vis du pouvoir exécutif, pour l’intitulé on verra, ce sera un nouveau CSA", a précisé la ministre.
L’idée de la ministre est de mettre fin à la nomination par le chef de l’Etat des patrons des entreprises de l’audiovisuel public comme France Télévisions et Radio France. "Nos concitoyens sont attachés à des procédures transparentes, démocratiques et il y aura donc une réforme très rapide de ce mode de nomination pour que les prochains présidents, ou présidentes d’ailleurs, de l’audiovisuel public puissent être nommés par le CSA", a dit Mme Filippetti.

 
"Le président du CSA voit son mandat s’achever début 2013, comme d’autres membres, tout devra être prêt au moins d’ici là", a-t-elle assuré.