Après les antennes Free Mobile, c’est le déploiement de la 4G qui pose des problèmes à Paris

Après les antennes Free Mobile, c’est le déploiement de la 4G qui pose des problèmes à Paris
 
 
Avec l’arrivée de la 4G, c’est maintenant l’ensemble des opérateurs qui vont être pénalisés par le statu quo actuel. En effet, le Conseil de Paris souhaite pouvoir imposer un seuil de 0,6 v/m alors que les opérateurs demandent au contraire une augmentation de ce seuil. Dans une lettre adressée au Maire de Paris, les opérateurs ont proposé « 5,5 v/m d’exposition maximale aux antennes 2G et 3G dans les lieux de vie fermés, en contrepartie d’une démarche de concertation renforcée ». Ils proposent même 7,5 v/m en incluant la 4G, soit 12 fois plus que les 0,6 v/m que souhaiteraient imposer la Ville de Paris et les Verts. 
 
Selon des informations rapportées par Libération, le fait de baisse le seuil à 0,6 v/m obligerait les opérateurs à multiplier par deux ou par trois le nombre de leurs antennes, soit plusieurs milliards d’euros sur tout le territoire pour les opérateurs.
 
En attendant, Paris devrait être en retard quant au déploiement de la 4G alors que d’autres grandes villes comme Lyon, Marseille ou Montpellier sont déjà en cours d’équipement.
 
Source : Libération