La partie « mobile » de Free valorisée autour de 2 milliards d’euros

La partie « mobile » de Free valorisée autour de 2 milliards d’euros
Lors de la publication de ses résultats 2011, Free n’a pas précisé le nombre d’abonnés mobiles acquis depuis le 10 janvier. Une information qui intéresse pourtant les investisseurs. L’opérateur n’a cependant pas obligation de publier ces chiffres, ainsi que l’a rappelé l’AMF : « le lancement de l’offre Free Mobile ayant eu lieu courant janvier 2012, aucune information à ce stade n’était requise. La société, sous contrôle de l’AMF, appréciera les informations qui devront être données par la suite […] Il est de l’entière responsabilité d’une société cotée de déterminer si une information est significative ou non, sachant que la communication d’une information sensible peut être différée sous réserve d’en assurer la totale confidentialité » a expliqué le gendarme de La Bourse.
 
Même si ces informations ne sont pas connues, le titre Iliad a tout de même gagné 6% depuis le lancement de Free Mobile et les objectifs de cours tournent autour de 110-115 euros (contre environ 100 euros actuellement). « Actuellement, la partie mobile est valorisée autour de 2 milliards d’euros, les analystes considérant que Free Mobile a séduit plus de 2 millions d’abonnés. » rapportent Les Echos. « Selon nos hypothèses, si l’on augmente simplement de 0,5 million le nombre d’abonnés estimés fin 2012 sans rien modifier pour les années futures, la valorisation de Free Mobile ne varie presque pas. Si l’on augmente les abonnés fin 2012 de 0,5 million et, aussi, les abonnés pour les années à venir en conservant nos taux de croissance, la valeur de Free Mobile augmenterait de 20 % ; notre objectif de cours serait revu en hausse de 10 euros », indique un analyste financier, toujours aux Echos. Mais cela pourrait aller au-delà « si Free réussit à être rentable plus vite que prévu et à augmenter ses marges au-delà des attentes » poursuit cet analyste.
 
Source : Les Echos