Mobile : La baisse des prix pourrait continuer car la perte de clients vers Free serait plus importante qu’annoncée

Mobile : La baisse des prix pourrait continuer car la perte de clients vers Free serait plus importante qu’annoncée

 
Peu après le lancement de Free Mobile, les opérateurs historiques avaient opéré des baisses de tarifs sur les forfaits de leurs marques low cost. Les opérateurs mobiles virtuels ont également suivis le mouvement dans les semaines qui ont suivi. La stratégie de baisse des prix des opérateurs ne s’arrête cependant pas là puisque c’est maintenant sur les marques mères que s’appliquent ces ajustements. Bouygues Télécom a par exemple annoncé hier des baisses qui peuvent aller jusqu’à 40% sur certains forfaits.
 
Une perte de clients qui pourrait être plus importante
 
Un haut fonctionnaire s’alarmait il y a peu « Bouygues Telecom perd 8.000 abonnés par jour, ça fera plus de 2 millions de clients perdus à la fin de l’année, il risque de se retrouver sous la ligne de flottaison », rapporte La Tribune. Des chiffres « fantaisistes, très excessifs » selon Bouygues Telecom qui maintient les 134.000 clients partis chez Free. Mais selon les analystes d’Oddo, tous les abonnés partis chez Free n’ont pas été comptabilisés. Si on ajoute en effet tous ceux qui étaient en attente de portabilité, Bouygues Télécom aurait perdu 225.000 clients au profit de Free, Orange 625.000 et SFR 500.000 à mi-février, selon Oddo.
 
Les opérateurs ont encore de la marge pour baisser leurs tarifs
 
Pour limiter la perte d’abonnés, les opérateurs historiques seraient donc contraints de se battre sur les prix. Et, toujours selon Oddo, ils ont de la marge puisque selon les estimations des experts d’Oddo Securities, le coût des boutiques et de la hotline est de « moins de 2 euros par mois par abonné […] il existe donc encore un potentiel de baisse à terme sur le prix des offres haut de gamme et d’entrée de gamme ». Pour le moment, l’écart de tarif est encore important entre les marques mères et leurs marques low cost. Il s’est réduit de 30 euros à 22 euros mais pourrait tendre à terme vers 15 euros, constate Oddo.
 
Source : La Tribune