Free devance ses concurrents historiques sur le marché de l’ADSL

Free devance ses concurrents historiques sur le marché de l’ADSL


Mardi, Free annonçait avoir augmenté sa base de 103 000 abonnés et perdu 44 000 abonnés Alice. Ainsi, Free totalise un gain de 59 000 nouveaux abonnés nets pour l’ensemble du groupe sur le dernier trimestre 2011.

 
Au-delà de ce très bon trimestre, Free se démarque largement de ses concurrents. Succès de la Freebox Révolution, l’ADSL reste la première marque de fabrique de l’ancien trublion. Et l’inclusion des appels illimités vers les mobiles n’a pas chagriné la marge de l’opérateur, sa rentabilité brute d’exploitation affiche 39,3% en 2011 (avant investissement).
Au regard de la concurrence, SFR n’a dégagé que 20,3% de marge l’an dernier dans le fixe et le haut débit et Orange s’en sort mieux avec une marge de 37,8%. Même dans le mobile les marges ne sont pas aussi importantes.

 
Dans l’ADSL, le modèle le modèle choisi par Free est payant, la structure de coûts plus légère, un taux de clients dégroupés à 92% (un coût moins cher pour Free) et la Freebox Révolution font le succès du fournisseur d’accès à internet.

 
Iliad a donc recruté 35% de nouveaux abonnés à l’ADSL l’an passé et les prévisions pour 2012 sont sur cette même lancée : « Et cela va continuer en 2012 grâce aux synergies commerciales avec le mobile », a prévenu Maxime Lombardini, le directeur général d’Iliad. En un an, Free a séduit 407 000 nouveaux abonnés ADSL, Orange 390 000 et SFR 155 000. Seul Bouygues Télécom, pourtant arrivé le dernier sur ce marché, fait mieux avec 433 000 clients haut débit conquis sur la même période.

 

Source : Les Echos