Les opérateurs pourraient déployer plus rapidement la 4G pour contrer Free Mobile

Les opérateurs pourraient déployer plus rapidement la 4G pour contrer Free Mobile

 
Depuis le lancement de Free Mobile, les opérateurs historiques ont immédiatement crié au loup en affirmant que le nouvel opérateur allait leur faire perdre de la valeur et que cela allait se ressentir dans les investissements techniques du futur. Or, il se pourrait bien que ce soit au l’inverse qui se produise. Selon les Echos, pour se différencier face au petit nouveau, les opérateurs mobiles historiques seraient en train d’accélérer le déploiement de la 4G, qui permet des débits beaucoup plus importants. 
 
« Dans le fixe, les opérateurs vont arbitrer et décider de retarder certains investissements, comme la fibre optique. En revanche, comme la guerre est déclarée dans le mobile, il va falloir qu’ils investissent »,estime Stéphane Dubreuil, associé chez Sia Conseil. « Pour les trois opérateurs français, la 4G est un moyen de reprendre la main, d’arriver sur une technologie dont Free n’a pas la licence à ce jour. D’abord, la 4G va leur permettre de se différencier vis-à-vis de Free, en apportant un meilleur confort et des débits bien supérieurs à ceux d’aujourd’hui. Ensuite, cette technologie permet de réduire le coût de l’Internet mobile pour l’opérateur. Théoriquement, le coût de production de 1 Go peut être divisé par dix » poursuit cet expert. Notons toutefois que ce dernier se trompe puisque Free dispose bien d’une licence 4G de 20MHz dans la bande 2,6 GHz.
 
Ainsi, selon les Echos, le lancement de la 4G pourrait intervenir plus tôt, dès la fin 2012 pour Orange à Marseille. Cette nouvelle stratégie expliquerait également la raison pour laquelle SFR a déjà lancé une campagne de publicité à la télévision pour la 4G. Les terminaux compatibles 4G devraient également arriver d’ici la fin de l’année en France. LG, Nokia, Samsung ont déjà fait des annonces en ce sens. Le prochain iPhone pourrait également être compatible 4G.
 
Pour autant, rien ne dit que cette stratégie permettra de couper l’herbe sous le pied de Free. Ce dernier a en effet déjà annoncé que son réseau était compatible 4G. De plus, dans les campagnes, il pourra compter sur la possibilité de signer un accord d’itinérance 4G avec SFR, ainsi que le lui a accordé l’ARCEP.