Fibre optique : signature de la première convention nationale entre France Télécom et l’Etat

 
Dans un communiqué commun, l’Etat, l’opérateur France Télécom, la région Auvergne et les collectivités locales de cette région annonce la signature à Clermont-Ferrand de la première convention nationale pour le déploiement du très haut débit.

 
Cette convention va permettre "de partager la visibilité et le calendrier de déploiement de réseaux à très haut débit (fiber to the home, soit la fibre qui arrive directement dans le logement) de France Télécom", est-il indiqué.

 
Le périmètre des investissements privés, réalisés sur les fonds propres de France Télécom, sera notamment précisé afin "d’optimiser l’articulation des investissements publics et privés dans un contexte national de maîtrise forte des dépenses". Cette convention implique également la mise en place d’"un outil de dialogue et de partage d’informations permettant aux collectivités territoriales d’accompagner efficacement le déploiement de ces réseaux". Une initiative qui devrait satisfaire les parlementaires qui ont reproché à Stéphane Richard un manque de dialogue sur les initiatives « Privé-Public » dans le domaine lors de son audition à l’Assemblée.

 
"Cette convention régionale est une première en France. Dans le contexte économique actuel, elle est une étape décisive et concrète d’un déploiement intelligent du Très haut débit", s’est félicité Stéphane Richard. "Cela montre bien la nécessité de travailler en complémentarité entre les investissements privés et publics. C’est un défi pour notre industrie et notre pays a t-il argumenté.

"L’Auvergne est devenue en mars 2009 la première région 100% haut débit grâce à l’intervention de la Région en partenariat avec les départements et avec le soutien de l’Etat et de l’Europe", a rappelé René Souchon, président du conseil régional d’Auvergne. "Cette convention est l’une des premières réalisations concrètes du Schéma directeur territorial d’aménagement numérique de l’Auvergne (SDTAN) et porte sur le périmètre des agglomérations de l’Auvergne et des deux villes de Riom et Saint-Flour", a-t-il précisé.

 
L’Etat prévoit une couverture complète du territoire en très haut débit pour 2025.
Au 30 juin, la France recensait 5,8 millions de foyers raccordables à la fibre, mais seulement 556.000 ménages ont souscrit un abonnement, soit un taux de pénétration d’environ 10%, alors que la moyenne pour l’Europe des 35 est de 18%, et que les Etats-Unis et le Japon affichent respectivement 35% et 40%.

 
Source : AFP