Xavier Niel veut faire de la France un pays High-Tech


Selon le site TradingSat, Xavier Niel veut faire de la France un pays High-Tech. Le fondateur de Free songe peut être à élever sa société aux côtés des grands noms du CAC 40. Le souhait n’est pas si irréaliste que cela puisque la maison mère de Free commence sérieusement à grossir et le chiffre d’affaires devrait encore dépasser la barre des 2 milliards d’euros cette année et doubler d’ici 2015.

 
"Nous [la France] ne sommes pas très high-tech et pas très bons en matière de création d’entreprises", a lâché jeudi le patron d’Iliad. Il a également rajouté "Nous devons commencer à le faire sinon la France va devenir un pays qui ne fait que des marques de prestige et des biens de luxe, rien d’autre".

 
A l’aube du lancement de Free Mobile, la société va devenir de plus en plus influente et Xavier Niel voit grand, le patron de Free se fixe le même objectif que dans le Haut Débit fixe, soit 25% de parts de marché. Pour se faire, il s’appuie sur son réseau, sa base d’abonnés et la puissance de sa marque.