3G : La RATP demande à Orange, SFR, Bouygues et Free de manifester leur intérêt

3G : La RATP demande à Orange, SFR, Bouygues et Free de manifester leur intérêt

Jusqu’à présent, il n’est pas aisé de se connecter à Internet avec son Smartphone dans les réseaux franciliens de la RATP. Pour remédier à cela la régie du transporteur va lancer un appel d’offres pour couvrir le métro. Selon les informations de Libération, le schéma retenu pour rapporter la 3G aux voyageurs vise a accorder l’exclusivité à un seul opérateur pour déployer son réseau.

 
La RATP a adressé un courrier aux quatre opérateurs, un « appel à manifestation d’intérêt », envoyé le 5 octobre dernier invitant ceux-ci à candidater. Il s’agit de « construire un réseau 3G dans les emprises souterraines de la RATP ». « Le réseau, une fois construit serait loué sous le principe de l’itinérance et au passage, la RATP prélèverait la dîme. Une sorte d’intéressement sur le chiffre d’affaires » note le quotidien.

 

Free a confirmé le lancement de l’appel d’offre "dans les jours qui viennent", Bouygues précise "que le cahier des charges devrait sortir avant la fin de l’année", SFR répond aussi présent tout comme Orange qui se dit "pressé de trouver une solution pour répondre aux besoins des clients".

 
Les opérateurs ont donc répondu présent à la sollicitation de la RATP mais le schéma choisi ne les satisferaient pas. Le système de régie envisagé ne convient pas : « Nous sommes comme la RATP ! Nous aussi nos réseaux saturent » a réagi un opérateur tout en défiant la régie d’assurer un service de qualité alors qu’un usager sur deux qui emprunte les rames de métro dispose d’un Smartphone. L’intéressé a également affirmé que « la conversation initiée à l’extérieur du métro va forcement couper en changeant de réseau ».
D’autant que sur le plan concurrentiel, le choix de réserver l’appel d’offre à un opérateur va générer un certain nombre de contentieux.

 
Source : Libération