OVH attend le feu vert de l’Arcep pour déployer le VDSL


Alors que Neelie Kroes, la commissaire européenne en charge de la Société numérique veut faire baisser le tarif de l’accès à la boucle locale en Europe pour relancer le déploiement de la fibre, OVH continue de défendre le modèle économique de la VDSL2+.

 
Mais voilà, le premier ministre, François Fillon a annoncé ne pas vouloir installer le VDSL 2 en France au détriment de la fibre. Pour autant, le déploiement de la fibre à l’échelle de l’UE demanderait des investissements à hauteur de 300 milliards d’euros, une somme considérable au vu de la situation économique actuelle.

 
Dans ce contexte, l’Arcep pourrait se prononcer rapidement sur l’autorisation des opérateurs à déployer le VDSL2+ sur le territoire français. Comme OVH, Free est déjà prêt a doper la boucle cuivre (VDSL). "Nos équipements sont compatibles ADSL2+ et VDSL2+, dès le feu vert de l’Arcep, nous n’aurons plus qu’à appuyer sur un bouton afin de basculer nos abonnés vers le VDSL2+" a expliqué Matthieu Carbonnier, responsable des offres xDSL chez OVH.

 
Rappelons que le chipset ADSL de la Freebox Révolution est un BCM6368. Ce dernier est compatible avec la norme VDSL 2, qui permet d’atteindre des débits de 100 Mbits/s en voie descendante et 50 Mbits/s en voie montante. Pour bénéficier de tels débits il faudra cependant se trouver à moins de 2 km du NRA.