Très Haut Débit : Lancement du guichet de soutien aux projets des collectivités locales

 

Le gouvernement a annoncé aujourd’hui le lancement du guichet de soutien aux projets des collectivités locales, de 900 millions d’euros, destiné à cofinancer le déploiement des réseaux internet à très haut débit dans les zones les moins denses du territoire.
 
Cette enveloppe de 900 millions d’euros fait partie des 2 milliards que le gouvernement a prévu de consacrer au déploiement des réseaux dans les zones peu peuplées dans le cadre du Programme national "très haut débit" du Grand Emprunt.
 
"Grâce à cette enveloppe, les déploiements de collectivités territoriales pourront s’engager et être soutenus afin d’atteindre notre objectif de 100% des foyers français couverts en 2025" par l’internet à très haut débit, a indiqué le ministre chargé de l’Economie numérique, Eric Besson, lors d’une intervention à à Chevry-Cossigny (Seine-et-Marne).
 
Chevry-Cossigny est une des sept communes pilotes qui ont bénéficié, préalablement à l’ouverture des dispositifs de financement public du très haut débit, d’un déploiement expérimental en fibre optique à l’initiative du département, grâce au programme des investissements d’avenir.
 
Installé par l’opérateur d’infrastructures Covage, le réseau de fibre optique va maintenant être commercialisé par un grand opérateur national : Orange, et deux opérateurs alternatifs locaux : Comcable et Wibox.

L’aide maximale apportée aux collectivités territoriales qui veulent bénéficier de ces financements "sera relevée dans les territoires les plus ruraux à 450 euros par ligne au lieu de 350 euros précédemment", ont également indiqué dans un communiqué les ministre Eric Besson et Bruno Le Maire (Aménagement du territoire), ainsi que le commissaire général à lInvestissement, René Ricol.

"Le montant de cette aide sera doublé pour le raccordement des entreprises et sera triplé pour les bâtiments prioritaires denseignement et de santé", ont-ils ajouté.

Par ailleurs, laide applicable aux départements d’outre-mer "sera majorée pour tenir compte de leur spécificité. Les collectivités d’outre-mer qui ne sont actuellement pas reliées à linternet mondial par câble sous-marin pourront aussi déposer un dossier de demande de subvention pour un tel projet", a assuré le gouvernement.

Le cahier des charges sera publié cette semaine au Journal officiel.

Ces 900 millions d’euros ne seront pourtant qu’une amorce et les collectivités territoriales devront négocier avec les opérateurs pour qui les zones moins denses sont aussi moins rentables.

"Il y a sept ou huit ans, l’enjeu était de construire les réseaux, aujourd’hui, l’enjeu c’est de les financer", explique le directeur commercial et développement de Covage, Pascal Emond.

Pour favoriser la "qualité du dialogue" et s’assurer de la "bonne réalisation des engagements de chacun", des commissions consultatives régionales pour l’aménagement numérique du territoire seront mises en place à la rentrée, sous l’autorité des préfets.

Enfin, une étude sera lancée avant la fin de l’année pour préciser le coût du déploiement du très haut débit sur l’ensemble du territoire d’ici à 2025, conformément aux engagements du président de la République, a assuré le gouvernement

 

Source : AFP