Vodafone ne pourra pas racheter Iliad durant 3 ans

Vodafone ne pourra pas racheter Iliad durant 3 ans
Vivendi a annoncé lundi le rachat des 44% de SFR détenus par Vodafone, ce qui lui permet de détenir 100% de l’opérateur téléphonique. Mais beaucoup d’analystes et industriels des télécoms, pensaient que Vodafone ne quitterait pas si facilement le territoire français, alors qu’il est présent dans tous les grand pays d’Europe. Selon ces analystes, l’opérateur britannique aurait pu revenir en France au travers du rachat d’un groupe existant : Bouygues Télécom ou Iliad. Cette opération aurait d’autant plus été facilitée que Vivendi a fait un chèque de 7,8 milliards d’euros à Vodafone, soit bien plus que la valorisation boursière d’Iliad.
 
Mais en vendant à Vivendi son bloc de 44% au capital de SFR, l’opérateur britannique a en effet signé une clause de non-concurrence envers le groupe français, a appris L’Agefi. D’une durée de trois ans, l’accord a été négocié parallèlement à la reconduction, pour trois ans également, de la licence commerciale entre SFR et Vodafone. L’opérateur britannique ne pourra donc racheter aucun groupe en France durant cette période.