Fibre optique en campagne : un réseau mutualisé co-détenu par les opérateurs ?

Fibre optique en campagne : un réseau mutualisé co-détenu par les opérateurs ?


Voici l’idée prônée par SFR pour accélérer le déploiement du très haut débit à la campagne : la mise en place d’un réseau mutualisé co-détenu par les opérateurs. Eric Besson y serait favorable et France Télécom y serait ouvert.

 
Pour accélérer le déploiement du très haut débit à la campagne, est-il nécessaire de créer une société « Fibre de France ou France Fibre » ? En somme, est-il opportun de se calquer sur le modèle de réseau Ferré de France ?

Cette idée de mutualisation des réseaux refait surface notamment depuis que l’autorité de la concurrence a appelé l’Arcep à réfléchir sur une éventuelle séparation fonctionnelle entre France Télécom et Orange. Pour l’Arcep, cette solution est envisageable en dernier recours et d’autres scénarios émergent.

 

Ainsi, le collectif Libre Choix, qui regroupe les acteurs alternatifs de plusieurs secteurs soutient « l’idée de création d’un réseau commun » gérée par une entité autonome. Cette structure serait entièrement mutualisé jusqu’à l’abonné.
Quant à l’Avicca, l’association de collectivités revendique la séparation structurelle de l’opérateur historique. De son côté, SFR plaide pour la séparation fonctionnelle de France Télécom : « Nous poussons actuellement auprès des pouvoirs publics et des autorités concernées une autre solution, celle d’une société commune, pour les zones moins denses, ouverte à tous les acteurs qui souhaitent investir dans la fibre optique » a expliqué à La Tribune Jean Dominique Pit, le directeur de stratégie de SFR. Ainsi, SFR souhaite remplacer la logique de co-investissement par celle de la « co-propriété ».

 
Selon La Tribune, le sujet pourrait être arbitré par le ministre dans quelques semaines.

Source : La Tribune