Communications mobiles illimitées : Free s’explique

Communications mobiles illimitées : Free s’explique
En début de semaine, l’UFC que Choisir avait lancé la polémique, estimant que l’illimité vers les mobiles chez Free était limité à 5 heures par mois. L’association de consommateurs était un peu moins dure avec SFR qui indiquait que son offre mobile illimitée permettait d’appeler jusqu’à 250 correspondants.
 
Free avait indiqué mercredi a Univers Freebox qu’il n’avait pas indiqué de limites puisque cela n’était pas nécessaire tant qu’il n’y avait pas d’abus. L’opérateur s’est également expliqué ce jour sur le site du Point. "Pour le mobile, ce sont les mêmes règles qui sont appliquées que pour le national et l’international, afin d’éviter les fraudeurs", a expliqué une porte-parole, rappelant que la suspension est une sanction rarissime. Avec cette limitation, Free viserait donc les clients fraudeurs, qui revendent les communications à la minute ou qui mettent en place des systèmes d’appels automatiques.
 
Les craintes de l’UFC Que Choisir ne semblent donc pas fondées, et pour le moment, la limitation chez Free est moins importante que chez SFR.