Freebox Révolution est-elle en avance sur son temps ?

Freebox Révolution est-elle en avance sur son temps ?

La "box", devient de plus en plus puissante, riche en contenus et en usages, jusqu’à concentrer demain le divertissement numérique d’une famille autour de la télévision. C’est en tout cas ce que souhaite Xavier Niel au travers de sa nouvelle Freebox Révolution qui rassemble jeux, TV et cinéma dans un même boitier : « Nous voulons que nos clients se séparent de tout ce qu’il y a au-dessous de leur téléviseur ».

 
"Il va se passer énormément de choses autour du téléviseur rattaché à un boîtier", résume Florence Le Borgne, responsable de la télévision et des contenus numériques à l’institut d’études Idate.

 
Pour capter le télé-consommateur, fournisseurs d’accès à internet, groupes de télévision payante, fabricants de consoles de jeux et constructeurs de téléviseurs produisent des boîtiers décodeur, box internet, console de jeux de plus en plus performants, et multi-usages.

Tendance illustrée par la dernière version de la Freebox, dont le modem, doté d’un processeur puissant, propose de naviguer sur internet, fait office de lecteur DVD Blu-ray et de console de jeux vidéo, et intègre un disque dur de 250 giga-octets.

 
A ces usages, s’ajoutent des services déjà présents dans les box internet : télévision en différé, pour regarder une série dont on aurait raté le dernier épisode par exemple, vidéo à la demande, permettant de voir les films d’un catalogue, moyennant paiement.

 
De son côté, la Xbox 360 de Microsoft est aujourd’hui bien plus qu’une console de jeu.
Connectée à internet, elle sert de décodeur secondaire aux abonnés de Canal+, même lorsqu’ils sont en vacances loin de la maison, et permet d’accéder depuis le téléviseur à Facebook ou Twitter.

 

"La bataille va se jouer sur le contenu offert et la manière dont il est mis en avant", estime Georges Laplanche, responsable de la distribution numérique au sein de Technicolor, qui a fabriqué 100 millions de décodeurs et box depuis 1994.
Certains logiciels permettent déjà de se servir de l’iPhone doté de l’application adéquate comme télécommande, et de regarder sur ce téléphone les programmes qu’on aurait décidé d’enregistrer, où que l’on se trouve.

 
"Au-delà du divertissement, qui sera la part la plus importante de la facture, la box servira de plus en plus à contrôler la maison : régler la température, mesurer la consommation d’énergie, et même l’e-santé", souligne enfin M. Laplanche.
 

Source : AFP