Freezone S'inscrire

FTTH : L’Europe estime que le cadre réglementaire élaboré par l’ARCEP est trop favorable à France Télécom

 
L’ARCEP vient de publier les observations de la Commission européenne concernant les modalités de l’accès aux lignes à très haut débit en fibre optique sur le territoire français à l’exception des zones très denses. La commission estime que le carde réglementaire élaboré par l’ARCEP porte le risque de favoriser les opérateurs puissants. Les autorités européennes jugent en effet qu’il faut continuer d’appliquer des règles plus contraignantes aux leaders du marché du haut débit, comme France Télécom en France.
 
C’est principalement sur la question du point de mutualisation que la commission européenne a critiqué le projet français. C’est ainsi que l’on nomme l’endroit ou les opérateurs viendront se raccorder au réseau déployé par l’un de leurs concurrents. Dans le projet français, ces points de mutualisation ne rassemblent que 300 logement au minimum. Un chiffre trop bas pour la commission Européenne, ce qui favoriserait les opérateurs puissant.
 
La Commission Européenne s’aligne sur la position de Free
 
Un point sur lequel Free avait déjà montré son désaccord. L’opérateur avait expliqué lors des consultations engagée par l’ARCEP, que les petits points de mutualisation multiplient également les coûts fixes de raccordement (études d’ingénierie, études de faisabilité d’utilisation du génie civil existant, etc.), augmentent les délais de raccordement et complexifient les processus de commercialisation. Ainsi Free estime qu’en pratique, un opérateur devra, pour raccorder six points de mutualisation de 300 logements, consacrer 6 fois plus de temps et supporter 6 fois plus de frais que s’il n’avait eu à raccorder qu’un seul point de mutualisation de 2 000 logements. 
 
Après analyse du marché de gros haut débit, l’ARCEP devrait donc examiner l’éventualité d’imposer « d’autres formes asymétriques d’accès aux infrastructures en fibre de l’opérateur puissant sur le marché » : dégroupage de la boucle locale, accès de gros, et « autres mesures correctrices associées ». Sa nouvelle proposition devrait être envoyée à Bruxelles au premier trimestre 2011.
 
Source : Les Echos
 
Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (29)
Afficher les 23 premiers commentaires...
Posté le 04 décembre 2010 à 14h20
prométhé a écrit
Anonyme a écrit et pendant ce temps là, la fibre optique ne se déploie pas. De toute façon avec ou sans ça, personne ne se presse. Orange parce qu'ils ne peuvent pas avoir ce qu'ils veulent même si ils sont privilégiés. Et les FAI alternatifs, car ils ne veulent pas se faire entuber par Orange et n'ont pas le même budget. Et puis bon, cela prend du temps. Il y a des travaux à faire, il faut éviter les chausses trappes d'Orange, etc...

Ou peut être aussi qu'avec un cadre réglementaire qui change tous les 6 mois, et au vu des sommes à engager (on parle de centaines de millions d'euros là) personne n'a envie de se presser.

Parce que bon on est d'accord faire et défaire c'est toujours travailler mais si ces gags où tous les 6 mois tu dois tout reprendre à zero parce qu'on te dit que maintenant il faut faire différemment ne se calment pas un jour, ça aura lutté contre le chomage mais la fibre on va l'attendre longtemps.

 

Posté le 04 décembre 2010 à 23h53
anonymousse a écrit
prométhé a écrit Anonyme a écrit et pendant ce temps là, la fibre optique ne se déploie pas. De toute façon avec ou sans ça, personne ne se presse. Orange parce qu'ils ne peuvent pas avoir ce qu'ils veulent même si ils sont privilégiés. Et les FAI alternatifs, car ils ne veulent pas se faire entuber par Orange et n'ont pas le même budget. Et puis bon, cela prend du temps. Il y a des travaux à faire, il faut éviter les chausses trappes d'Orange, etc... Ou peut être aussi qu'avec un cadre réglementaire qui change tous les 6 mois, et au vu des sommes à engager (on parle de centaines de millions d'euros là) personne n'a envie de se presser. Parce que bon on est d'accord faire et défaire c'est toujours travailler mais si ces gags où tous les 6 mois tu dois tout reprendre à zero parce qu'on te dit que maintenant il faut faire différemment ne se calment pas un jour, ça aura lutté contre le chomage mais la fibre on va l'attendre longtemps.  

 

Cela y contribue aussi. Mais si certains n'essayaient pas d'entuber les autres, cela ne changerait pas tout le temps. Quand est ce que quelqu'un osera dire que le réseau doit être construit par l'Etat et être géré par une société publique et non privée.


reno69
Envoyer message
 
20707 points
Posté le 05 décembre 2010 à 00h35

   Bonjour, en France lorsque quelque chose marche bien on le casse, les grands groupes qui appartiennent à l'état sont petit à petit dilapidés au profit de groupes privés, l'état se décharge de ses attributions, un exemple parmi pleins d'autres Les PTT notre ancienne Poste et Télécommunications, certain on dit qu'il fallait séparer la Poste des Télécom, résultat aujourd'hui la poste ferme de plus en plus de bureaux de porte dans certains village, le courrier (deux vitesses) est de plus en plus sous traité à des sociétés privées et ne fonctionne pas mieux, les facteurs changent sans arrêt etc et maintenant la poste voudrait devenir opérateur Mobile (téléphone) reviendrait on en arrière ??? et France Télécom création de  Orange cela va il mieux que lorsqu'ils étaient PTT, les douloureux épisodes qui on secoués cette entreprise, les grosses réductions d'effectifs, es ce une preuve de bonne "santé" de l'entreprise.

Déçu


reno69
Envoyer message
 
20707 points
Posté le 05 décembre 2010 à 00h37

erreur : ... la poste ferme de plus en plus de bureau de poste dans .......

Posté le 05 décembre 2010 à 16h41

En tout cas, la fibre en zones peu denses ne risque pas de décoller de sitôt ! Le jeux d'acteurs va encore se compliquer avec l'avis de Bruxelles, alors que nous avions un cadre qui semblait enfin se définir.

Une petite précision pour prométhé qui semble assimiler FT a Satan :

1) Si FT a défendu un point de mutualisation à 300 logements et donc au plus près des habitions, c'est tout simplement que cela lui permet de réduire ses coûts réseau ! Car plus on rapproche le point de mutu de l'immeuble, plus on augmente la part de GPON et donc plus optimise les coûts réseau. On augmente certes le nombre de point de mutu mais ces points sont passifs, donc peu couteux.

2) Si Free a défendu un point à 2000 logements, et donc le plus en amont possible, c'est que cela permet également de réduire ses coûts réseau en diminuant les points de mutualisation qui chez eux sont couteux car actifs !

En gros, nous sommes tout simplement dans le jeux d'acteurs qui font tout pour défendre leurs intérêts et leur bifteck, rien de plus ! Il n'y a pas volonté d'un opérateur de nuire aux autres, mais chacun à la volonté de maitriser ses coûts, rien de plus !!!

Et c'est en coupant la poire en deux que l'ARCEP a voulu résoudre le problème : on autorise des points à 300 logements, mais on force les opérateurs qui choisissent une telle solution à proposer une offre de collecte à prix raisonnable pour les opérateurs tiers (pour qu'ils puissent se connecter aux point sans avoir à lutter avec le GC) et à proposer des emplacement pour les éventuels équipements actifs des concurrents.

Cette proposition m'avait l'air d'aller dans le bon sens et Free s'était aligné sur cette position.

Maintenant, avec l'avis de Bruxelles qui remet tout à zéro, on est reparti pour un jeux de négociations qui risque de ne pas se terminer au premier trimestre 2011 comme demandé. D'ailleurs, voulant défendre ses coûts, il n'est pas impossible que FT remette en route son jeu d'obstruction...

Posté le 06 décembre 2010 à 11h35

cela a deja ete dit ici mais je pense

aussi que la meilleur solution c'est la creation de l'infrastructure fibre par une societée independante qui aurait en charge la gestion de deploiment pour les Operateur (Free Orange SFR et pourquoi pas bouygue)

helas cette solution n'a jamais ete etudiée de pres.

domage on aurait deja certainement bien avancer!

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).

Vous devez créer un compte Freezone et être connecté afin de pouvoir poster un commentaire.

DANS VOS REGIONS
Abonnés Free, quel est votre usage de la téléphonie fixe ?