La nouvelle offre de Free va-t-elle être plus chère ?

La nouvelle offre de Free va-t-elle être plus chère ?

Si l’on ne sait rien, ou peu de chose, sur la Freebox V6, on ne connaît surtout pas le tarif auquel elle sera commercialisée. Et avec le lancement d’une offre premium plus chère chez SFR, on peut s’attendre à ce que les autres acteurs du marché s’alignent.
 
Interrogé par Reuters quant à l’éventuel lancement d’une offre premium, Maxime Lombardini n’a pas précisé ce qu’il en était pour Free, mais a répondu que "le secteur, aujourd’hui centré sur le "triple play" à 30 euros, évoluerait probablement vers une gamme d’offres plus diversifiée. » Et de préciser : "De nouvelles ’box’ plus puissantes coûtent forcément plus cher à construire".
 
Maxime Lombardini reste pour le moins évasif sur le sujet, et ne confirme pas, en tous cas, que la nouvelle offre de Free restera au même tarif. Pourtant, Free ne joue pas avec les mêmes armes que ses concurrents. Il ne peut en effet proposer d’offres couplées box et mobile, qui font baisser le tarif pour les abonnés. Si Bouygues Télécom, par exemple, recrute beaucoup, c’est principalement grâce à son offre Idéo et aux économies qu’elle permet de réaliser. Free, lui, ne peut jouer que sur le prix de son offre triple play, et s’il veut être compétitif face aux offres quadruples play, il doit proposer un forfait ADSL moins cher que ses concurrents. Ou alors proposer une innovation majeure comme les communications illimitées vers les mobiles, ce qui permettrait de compenser largement un tarif plus élevé de l’offre.
 
Certains analystes ont, quant à eux, estimé que pour se différencier vraiment, l’appareil devra, comme certaines rumeurs l’ont évoqué, être muni d’un lecteur de disque Blu-Ray, dont le prix d’achat reste par ailleurs élevé pour le consommateur.