Apple va-t-il devenir un nouvel opérateur mobile virtuel (MVNO) ?


Selon les Echos, Apple se prépare à contourner les opérateurs télécoms en distribuant lui-même les abonnements pour l’iPhone et porter les numéros en cas de changement d’opérateur.

 
La firme à la pomme a fait appel à Gemalto, le spécialiste des cartes à puce qui a conçu une carte SIM sur mesure et scellée. Ainsi, Apple deviendrait une sorte d’opérateur mobile virtuel et vendrait des abonnements.

 
Evidemment, cette nouvelle n’est pas vue d’un bon œil par les opérateurs mobiles comme Orange, SFR, ATT, Vodafone, Téléfonica. Dernièrement, Apple à convoqué les opérateurs à Cupertino (Californie). Steve Jobs, le patron d’Apple leur a présenté sa vision de leur métier.

 

Pour le patron d’Apple, « les opérateurs ne sont guère que des responsables de la maintenance d’un réseau de tuyaux doublés de banquiers qui pourraient subventionner son téléphone».

 
Et le constructeur de l’iPhone est déjà prêt à sauter le pas ! Il travaille avec l’industriel français Gemalto spécialisé dans la carte à puce. Le fournisseur a bâti une plateforme accueillant une carte à puce scellée dans l’appareil.

 
Avec ce système, Apple vendrait ses terminaux depuis sa boutique en ligne iTunes ; accompagnés d’un abonnement. Il serait aussi capable de gérer le passage d’un réseau à un autre en fonction des tarifs offerts.

 
Steve Jobs dispose de moyens de pression pour faire plier les opérateurs : L’iPhone s’est vendu à 14 millions d’exemplaires au troisième trimestre sans compter le succès de sa tablette. Si un opérateur cède en France, les autres auront du mal à résister.

 
Source : Les Echos