Grand Emprunt : une enveloppe de 35 milliards d’euros pour les investissements d’avenir

Grand Emprunt : une enveloppe de 35 milliards d’euros pour les investissements d’avenir

 

Le quotidien Les Echos consacre un sujet sur le comité interministériel à propos des investissements d’avenir organisé cet après midi par le Premier ministre.

 

La première phase du grand emprunt s’achève sur la validation des dernières conventions avec les opérateurs. Une quinzaine de membres du gouvernement et Réné Ricol, le commissaire général à l’investissement seront présents.

 

A l’issue de ce comité le commissaire général à l’investissement a expliqué aux Echos que "toutes les conventions auront été validées avec les opérateurs, à l’exception de celle concernant le projet de Saclay qui aura lieu en septembre".

 

L’opération Saclay touche l’université et la recherche. Le Président de la République a annoncé un investissement de 1 milliard d’euros en vue de créer un gigantesque campus universitaire à Saclay qui a pour objectif de regrouper sur un seul site les écoles de Paris Tech, l’école centrale de Paris, l’école normale de Cachan et l’université Paris XI.

 

Les conventions sont passées avec les organismes publics chargés de distribuer les fonds (Oséo, Ademe, ANR…) et fixent le cahier des charges pour la sélection des projets et les modalités de suivi des investissements.

 

Vingt quatre conventions ont déjà été signées. Celles de cet après midi portent sur l’enseignement supérieur et la formation, l’économie numérique, la vie durable, les pôles de compétitivité et l’industrie.

 

 

Sur les 35 milliards d’euros du grand emprunt affectés aux opérateurs, 11 milliards sont destinés à l’enseignement supérieur et la formation, 4, 5 milliards sont alloués au numérique, 5 milliards au développement durable, 6, 5 milliards aux filières industrielles et PME et enfin, 8 milliards sont destinés à la recherche.

 

Source Les Echos