Ouverture du portail interministériel www.radiofrequences.gouv.fr

 

Au printemps 2009, le gouvernement organisait une table ronde "radiofréquences, santé, environnement". Pour suivre les engagements de cette conférence, le gouvernement vient d’ouvrir un site internet dédié au sujet.

 

L’idée est de faciliter l’accès de tous à un panel de ressources documentaires disponibles dans le domaine notamment sur les effets sanitaires des radiofréquences. Le site donne également accès aux actions engagées par les pouvoirs publics, les expérimentations en cours sur les niveaux d’exposition et la concertation locale mais aussi les recommandations concernant l’utilisation des téléphones mobiles.

 

Vous pouvez aussi consulter l’intégralité des débats de la table ronde et suivre la mise en oeuvre des 10 orientations retenues par le gouvernement.

 

Les dix orientations du gouvernement :

 

-  Délivrer une information accessible au grand public

-  Déployer une communication auprès des élus locaux et des professionnels de santé

-  Prendre en charge de façon adaptée les personnes se plaignant d’hypersensibilité

-  Mettre en oeuvre une démarche de précaution proportionnée auprès des utilisateurs et des salariés

-  Assurer un suivi raisonné des niveaux d’exposition

-  Rénover le dispositif de contrôle des expositions

-  Faciliter le contrôle individuel des expositions

-  Renforcer les prérogatives des élus locaux

-  Rénover l’organisation de la recherche

-  Mettre en place un comité de suivi pour la mise en œuvre de ces actions

 

 Le wifi, un danger pour la santé ?

 

La box adsl diffuse un signal wifi soumis, comme les autres installations radioélectriques, aux dispositions du décret du 3 mai 2002, relatif aux valeurs limites d’exposition du public aux champs électromagnétiques émis par les équipements utilisés dans les réseaux de télécommunication ou par les installations radioélectriques.

 

Dans le cas des radiofréquences, les effets biologiques observés sont des effets thermiques, c’est à dire une augmentation de la température des tissus. C’est pour prévenir ces effets que des valeurs limites d’exposition ont été élaborées.