L’ARCEP à FT : « Ce brave cheval court avec un handicap assez léger ! »

Le président de l’ARCEP Jean-Ludovic Silicani, a accordé à "La Lettre Euro TMT" une interview parue ce matin. L’entretien porte sur les relations entre l’ARCEP et les collectivités territoriales, la montée en débits, la fracture numérique, la fibre, le 800 MHz et les critiques de France Télécom sur la régulation asymétrique dont l’opérateur se dit victime.
 
A cela Jean-Ludovic Silicani répond entre autres  "Nous ne faisons pas de régulation asymétrique pour le plaisir, et, je le rappelle, cette régulation ne porte pas sur les marchés de détail. Nous le faisons, comme le prévoit le cadre européen, lorsque cela est nécessaire, c’est à dire au terme d’une analyse de marché. Que cela plaise ou non ! (…) Selon nos calculs, le poids de la régulation de l’ARCEP sur les activités effectuées par France Télécom en France est d’une centaine de millions d’€ par an. Soit 0,5% de ses revenus. Ce brave cheval court donc avec un handicap, certes, mais assez léger ! (…)"
 
Cela relativise donc les propos récurrents de l’opérateur historique selon lesquels l’ARCEP l’empêcherait de pratiquer les tarifs qu’il souhaite.