Vidéos en ligne : « La dictature digitale » s’installe en Italie

Vidéos en ligne : « La dictature digitale » s’installe en Italie
 
En effet, à compter du 27 janvier 2010, sous couvert d’une directive européenne (2007-65CE… elle sort d’où celle là ? ndlr), les vidéos diffusées sur le réseau internet italien devront impérativement obtenir l’autorisation du Ministère de la Communication.
 
Le levée de bouclier sur la toile et dans l’opposition ne s’est pas fait attendre. L’ancien Ministre de la Communication, Paolo Gentiloni, affirme que le gouvernement Berlusconi veut faire passer « une série de contrôles et de limitations à la TV, à Internet, aux web TV et aux plateformes internet qui utilisent de l’audiovisuel, à commencer par YouTube ». Cette même directive réadaptée par les parlementaires (art.17) prévoit qu’il devient « nécessaire d’obtenir une autorisation du Ministère de la Communication ». C’est « un véritable scandale » fustige-t-il sur son blog.
 
Interrogé par Laurent Fendt (animateur de la revue de presse d’Ici et Maintenant), Pierre Jovanovic, écrivain et journaliste, constate qu’une « dictature digitale » s’est abattue sur l’Italie ! La question qui nous vient immédiatement à l’esprit est : Serons-nous obligés de demander l’autorisation à Frédéric Mitterrand dans un avenir proche ou lointain ?
 
Crédit Photo : Sipa