Freezone S'inscrire

Mais où est passée l’Hadopi ?!

Les majors l’attendent avec impatience, les internautes beaucoup moins, mais l’Hadopi n’est toujours pas en place. Si les locaux sont déjà loués (1107 m2 dans le quartier de Montparnasse à Paris) et le budget (5,3 millions d’euros pour 2010) déjà alloué, les décrets nécessaires à la création de l’Hadopi n’ont toujours pas été publiés.

«Ça va s’étaler sur les six premiers mois de 2010», indique-t- on au ministère de la Culture. Et donc les fameux premiers mails d’avertissement, c’est pour quand ? «C’est pas pour tout de suite. . . »

Lire l’article de Libération
Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (30)
Afficher les 24 premiers commentaires...
Posté le 16 décembre 2009 à 09h09

Cette masquarade n'a pas de fin, ça devient tragi-comique. Tragique car c'est avec les deniers du peuple que doit se mettre en place cette usine à gaz, comique quand on voit le nom des complices et leurs compétences en technologies informatiques.

Bref, les retards subis par l'application de cette loi sont justement la preuve de son inapplicabilité. Pas de décrets encore parus, quid du mouchard de sécurisation, quid de la clarification sur le "délit caractérisé de non-sécurisation" etc...A moins qu'en haut-lieu on anticipe sur les dégâts que peut faire l'ouverture de cette boîte de pandore...avant les élections.

Posté le 16 décembre 2009 à 10h01

De toute façon HADOPI sert à rien.

C'est créer un établissement et payer des fonctionnaires pour du vent puisque la technologie évolue.

Il suffit de passer par du cryptage, ou des serveurs de stockage étrangers.

bye

Posté le 16 décembre 2009 à 10h07

C'est triste de mettre en place une grosse machine comme l'HADOPI qui va couter très cher en temps, en moyen humains et en argent (contribuable).

Et tout ca c'est pour faire plaisir aux majors...

Alors qu'il suffisait aux majors et autres maisons de disques de s'adapter au nouveau moyen de consommation : le téléchargement.

De multiples solutions existent : des plateformes légales de téléchargement payantes et peu chère ; iTunes a flairé le coup et assomme avec son service ;-)

Et puis, si les internautes sont présumés coupables de téléchargement... pourquoi ne pas couper les ports réseaux P2P ? Et en faire une option "téléchargement P2P" au niveau du FAI ? Ca serait une sorte de licence globale mais au choix de l'utilisateur.

Ils comprennent vraiment rien ces majors et autres maisons de disques... ils continuent à idolatrer le vieux compact-disc qui date de 1992... ils devraient se mettre à la page... aujourd'hui tout passe par le net.

 bye

Posté le 16 décembre 2009 à 10h10
oxydant a écrit
Cette masquarade n'a pas de fin, ça devient tragi-comique. Tragique car c'est avec les deniers du peuple que doit se mettre en place cette usine à gaz, comique quand on voit le nom des complices et leurs compétences en technologies informatiques. Bref, les retards subis par l'application de cette loi sont justement la preuve de son inapplicabilité. Pas de décrets encore parus, quid du mouchard de sécurisation, quid de la clarification sur le "délit caractérisé de non-sécurisation" etc...A moins qu'en haut-lieu on anticipe sur les dégâts que peut faire l'ouverture de cette boîte de pandore...avant les élections.

Pour le mouchard, il suffira de le faire tourner dans une machine virtuelle ; virtualbox est gratuit.

 

Posté le 16 décembre 2009 à 12h51

encore une loi qui va se faire aligner par la court des comptes (beaucoup de sous dépensé pour pas beaucoup de résultat) ! Mais comme ça n'est que consultatif, allons y gaiement messieurs du gouvernement !

C'est pas comme si l'heure était aux économies Rigolant

Posté le 16 décembre 2009 à 15h17

pour la loi hadopi prenez votre tempsRigolant

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour , avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).

Vous devez créer un compte Freezone et être connecté afin de pouvoir poster un commentaire.

Selon vous, afin qu'il rebondisse, l’urgence pour Free est :