Orange conclut un accord avec le cinéma français

Orange vient d’annoncer la signature d’un accord avec les organisations professionnelles du cinéma français : BLIC (Bureau de Liaison des Industries Cinématographiques), BLOC (Bureau de Liaison des Organisations du Cinéma) hors SRF, et l’ARP, pour son bouquet Orange cinéma séries. Ces organisations regroupent la quasi-totalité des producteurs, réalisateurs et auteurs, exploitants et distributeurs du cinéma français.
L’accord a été signé aujourd’hui au Ministère de la Culture, en présence de Frédéric Mitterrand, Ministre de la Culture et de la Communication, Didier Lombard Président Directeur Général de France Télécom – Orange, et des représentants des organisations professionnelles du cinéma français.
 

-  C’est la première fois qu’un opérateur de télécommunications signe un tel accord avec les organisations représentatives des professionnels du cinéma en France.

-  Cet accord, conclu pour une durée de cinq ans, témoigne d’une vision commune des nouveaux usages par Orange et par les représentants du cinéma. En alliant télévision classique et services à la demande, Orange cinéma séries répond en effet aux attentes du public en matière de culture, contribuant ainsi au développement de l’offre légale.

-  Cet accord concrétise un engagement fort et pérenne d’Orange aux côtés des professionnels afin de soutenir le cinéma français et européen dans toute sa diversité. Il vient en effet renforcer et élargir les engagements pris par Orange dans le cadre des conventions signées en 2008 avec le CSA pour son bouquet Orange cinéma séries, et permettra de renforcer la relation de partenariat qu’Orange a déjà nouée avec les producteurs français, tant au travers de ses accord de préachats (Orange cinéma séries) que de coproduction (Studio 37).

Au-delà de son caractère inédit, cet accord est particulièrement :

Orange cinéma séries garantit, pour sa phase de lancement, un investissement minimum de 80 M€ sur 3 ans dans le cinéma français et européen. La filiale s’engage par ailleurs à ce qu’au moins 60% de son obligation d’acquisition de films d’expression originale française porte sur des préachats.

Cet accord prend en compte le caractère innovant et interactif d’Orange cinéma séries, et notamment son service de télévision de rattrapage qui fera l’objet d’une rémunération spécifique pour les ayants droit

Orange cinéma séries s’engage à consacrer immédiatement 25% de son obligation d’acquisition de films d’expression originale française à des œuvres dont le budget est égal ou inférieur à 5,35 M€. Le bouquet apportera également un soutien financier aux filières de la distribution et de l’exploitation des films en salles, afin notamment de contribuer au développement des outils numériques de ces secteurs, et d’apporter un soutien à la diversité de la distribution en salles (diversité des distributeurs, diversité des cinématographies).

Lancée le 13 novembre 2008, Orange cinéma séries est le premier bouquet de télévision disponible aussi bien sur la TV, le PC que sur les téléphones mobiles. C’est également le premier service à proposer à la demande tous les programmes diffusés sur ses 5 chaînes thématiques.