L’Elysée n’aime décidément pas Free

On savait déjà Nicolas Sarkozy hostile à la candidature de Free dans le mobile. Pour preuve de son désamour pour le second fournisseur d’accès à Internet et alors que des représentants de Matignon ou de Bercy étaient présents, aucun émissaire de l’Elysée ne s’est déplacé à l’anniversaire de Free à Bercy, alors que ceux-ci étaient invités.

Source : Challenges (version papier)