Estrosi sera vigilant aux emplois créés par le 4ème opérateur mobile

Christian Estrosi, le ministre de l’Industrie, dont dépend le dossier de la 4ème licence 3G, a apporté son opinion à ce sujet lors d’une interview accordée à l’Express à paraitre demain.

A propos de la quatrième licence de téléphonie mobile, êtes-vous favorable à l’ouverture à la concurrence, ou pensez-vous qu’il faille d’abord protéger les opérateurs existants ?

L’arrivée d’un nouvel opérateur doit naturellement profiter au consommateur, mais pas seulement. Tout comme le président de la République, je serai vigilant à ce qu’elle se traduise aussi par une augmentation de l’emploi et des investissements dans le secteur, et non l’inverse ! A cet égard, je rappelle que l’appel à candidatures, publié le 1er juillet, comporte des obligations minimales et que les critères portant sur la couverture et sur l’emploi comptent pour un quart de la note.