Le PS et le PC demandent la démission du patron de France Télécom

Au lendemain du 24ème suicide chez France Télécom, le PS et le Parti Communiste ont demandé aujourd’hui la démission de Didier Lombard à la tête de France Télécom

« Après le nouveau suicide d’un salarié de France-Télécom, ce qui porte à 24 le nombre de personnes ayant mis fin à leurs jours dans l’entreprise depuis dix huit mois, le PDG et le Directeur général doivent démissionner. Ces patrons qui vont jusqu’à parler de « mode du suicide » portent une lourde part de responsabilité dans la souffrance au travail source de tels drames. Le management à coup d’évaluation individuelle, d’objectifs inatteignables, de mobilité forcée, voilà ce qui est en cause. » a précisé Roland Muzeau, porte parole du PC

Si pour l’UMP « la question de la gestion humaine dans cette entreprise se pose », il estime que la démission de Didier Lombard est hors sujet