Téléchargement illégal : Le sondage qui fait mal à l’HADOPI

Téléchargement illégal : Le sondage qui fait mal à l’HADOPI

<>

Ce sondage a été réalisé auprès de 6 500 internautes au travers de 12, pays. Celui qui arrive largement en tête est la Chîne, avec 78% des internautes qui reconnaissent télécharger illégalement. On retrouve ensuite la Russie avec 68%, puis les Indiens (48%), les Emirats arabes unis et l’Espagne (44%), le Brésil (42%) et l’Italie (34%), les Etats-Unis (18%), au Japon (15%), en France (15%) et en Grande-Bretagne (12%).

La France est donc largement en dessous de la moyenne qui est de 44% selon l’institut de sondage dans un communiqué.

L’autre enseignement important, note IPSOS, est « que justement ces utilisateurs de pages illégales utilisent aussi beaucoup plus les voies légales de téléchargement (par exemple iTunes, Musicload) et achètent davantage de disques" que les internautes plus respectueux de la légalité, note l’institut de sondages. "Il semblerait que la possibilité du téléchargement illégal soit pour certains le départ du goût pour la musique »

A la vue de ce sondage, nos dirigeants ont donc créé l’HADOPI sur la base d’un gros mensonge. Gageons que s’il avait été publié plus tôt, il aurait été un argument de poids pour les députés qui s’opposent à la loi.