Une nouvelle taxe sur les FAI pour financer la fiction française ?

Une nouvelle taxe sur les FAI pour financer la fiction française ?

<>
"Rien n’est rentable en fiction française", a soutenu Laurent Storch, directeur général adjoint de TF1, lors d’un débat sur la fiction française dans le cadre du festival de la Rochelle. "Que ce soit en séries de 52 minutes ou en téléfilms de 90 minutes, les annonceurs ne sont pas intéressés par la fiction française", a-t-il expliqué.

C’est ainsi que le sénateur PS David Assouline, vice-président de la Commission culture, propose de taxer les fournisseurs d’accès à Internet, ce qui "apporterait énormément à la création alors que ce secteur fait des milliards de bénéfices", a-t-il précisé. Les chaînes françaises ne devraient-elles plutôt pas se poser la question de la qualité de ce qu’elles produisent ?

Pour rappel, les FAI financent déjà le fond de soutien du cinéma français (COSIP), vont financer à hauteur de 0,9% de leur chiffre d’affaire, l’arrêt de la publicité sur France Télévisions après 20h, sans compter les demandes de la SACEM pour financer la musique ou encore les déclarations du CSA qui souhaite que ce secteur financent l’installation de la TNT dans les zones blanches. Des taxes qui d’une façon ou d’une autre, seront répercutées sur le consommateur.

Source : nouvelobs