Free favorable à un réseau partagé unique sur les zones moyennement denses

Free favorable à un réseau partagé unique sur les zones moyennement denses

<>

Concernant les zones denses (et donc très rentables), la question a déjà été réglée par l’ARCEP et chaque opérateur construira son propre réseau. Les zones rurales, elles, ne verront le très haut débit que si l’Etat apporte une aide financière. Il reste cependant la vaste zone intermédiaire pour laquelle auquel plan n’a encore été défini et sur lequel les opérateurs sont donc invités à se prononcer.

Les pouvoir public ont émis l’idée de société commune dans laquelle les 4 opérateurs s’uniraient pour construire un seul et unique réseau partagé par tous.

«Les opérateurs doivent dépasser leurs intérêts particuliers et servir l’intérêt général. Ils s’y retrouveront car la valeur est le carré du nombre de ses membres», expliquait Augustin de Romanet, directeur de la Caisse des Dépôts.

Si Free est favorable à cette idée, SFR réfléchit encore. Quant à Orange, il fait une nouvelle fois barrage et s’oppose au partage.

«Une société commune entre les quatre opérateurs, qui aurait la garantie de l’État et de la Caisse des dépôts, peut emprunter quatre à cinq fois sa mise. Au lieu de devoir trouver 20 milliards, les 4 opérateurs n’auraient plus qu’à en trouver 4 ou 5», affirme pourtant un connaisseur du dossier au Figaro

Source : Le Figaro