Le CSA souhaite, lui aussi, taxer les télécoms

C’est devenu une habitude, dès qu’il manque de l’argent pour un projet, national, on se tourne vers les opérateurs télécoms. Après la taxe COSIP qui alimente le fonds de soutien du cinéma français, après la taxe pour financer France Télévisions suite à l’arrêt de la publicité après 20h, après les demandes récurrentes de la SACEM qui veut également sa part du gâteau, c’est maintenant le Président du CSA, Michel Boyon, qui a estimé jeudi qu’il ne serait "pas déraisonnable" de demander aux FAI et opérateurs mobiles une "contribution" pour déployer la télévision numérique terrestre sur l’ensemble du territoire.

"Puisque la TNT, c’est avant tout une affaire d’investissement privé, il ne serait pas déraisonnable que le secteur des télécommunications, qui va bénéficier des fréquences libérées par l’arrêt de la diffusion analogique de la télévision, contribue, pour des montants qui sont minimes par rapport aux chiffres d’affaires, à l’achèvement de la mise en place de la TNT", a indiqué Michel Boyon.

Lire l’article de Numérama