France Télécom : La série noire des suicides se poursuit

France Télécom : La série noire des suicides se poursuit
 
En juillet dernier, dans une lettre adressée à l’un des syndicats de l’entreprise, un homme dénonçait ouvertement les pressions subies par les employés, avant de se jeter sous un train. "Voila enfin la fin de ce calvaire (…) cette bande de charognards m’a vraiment poussé à bout", pouvait-on lire dans le courrier.
 
 
Olivier Barberot, directeur des ressources humaines à France Télécom, a déclaré que l’entreprise ne gèlerait "pas les restructurations", mais suspendrait "les mobilités des personnes". Non contents, plusieurs syndicats ont demandé au gouvernement (actionnaire majoritaire) d’intervenir directement. Xavier Darcos, ministre du travail, devrait rencontrer le PDG de France Télécom, pour faire un point.
 
Depuis février 2008, cette jeune femme de 32 ans, est le 23ème employé de l’entreprise à mettre fin à ses jours.