Bouygues critique encore la viabilité d’un 4e opérateur mobile

Bouygues critique encore la viabilité d’un 4e opérateur mobile

<>

…Je ne vois pas en quoi le gouvernement peut vendre une licence pour déployer un réseau alors même qu’on sait pertinemment que le déploiement est impossible", a-t-il jugé, ajoutant : "en droit privé, vendre un bien ou un service impropre à son usage est un délit". Il a contesté aussi le fait que le nouvel opérateur puisse louer les réseaux des acteurs existants : "il y a un petit problème, c’est une obligation qui ne s’applique que dans un seul cas, quand nous sommes propriétaires des sites en question"…

…Interrogé pour savoir s’il allait, comme Orange, déposer un recours à Bruxelles pour contester ce prix, M. Bouygues a répondu : "oui, nous sommes en train très sérieusement de regarder ce problème".

 

Retrouvez l’intégramité de la dépêche de l’AFP en cliquant ICI