Free, Orange, SFR: Moins de 25 millions d’euros pour les chaînes de TF1 et M6

Free, Orange, SFR: Moins de 25 millions d’euros pour les chaînes de TF1 et M6

Le compte n’y est pas pour TF1 et M6. Alors que Canalsat verse une redevance annuelle de 60 millions pour la reprise exclusive de toutes leurs chaînes (TF6, Eurosport, LCI, Séries Club, TV Breizh, etc.), l’appel d’offre lancé auprès de Free, SFR, Orange et Canalsat pour une diffusion non-exclusive, ne leur rapporterait que 50 millions d’euros. Selon La Tribune, Canalsat serait prêt à proposer 25 millions d’euros, et les 3 fournisseurs d’accès à Internet, un peu moins de 25 millions.

Il est peu probable que les FAI aillent au delà de 25 millions. Pour rentabiliser cet investissement, il leur faudrait en effet intégrer ces chaines dans un de leurs bouquets payants (comme le pack thématique chez Orange, le bouquet sélection chez SFR ou le pack anniversaire chez Free). Or le nombre d’abonnés à ces packs ne représenterait que 500 000 abonnés selon La Tribune. Pour comparaison, Canalsat aligne 4,5 millions d’abonnés, alors qu’il propose la même somme pour les chaînes de TF1 et M6. Le bouquet satellitaire estime en effet que le prix doit être forfaitaire et non relatif au nombre d’abonnés, ce qui est forcement un avantage pour lui.

Intégration des chaînes de TF et M6 dans les bouquets basiques gratuits ?

Si l’on prend en compte le nombre de foyers ayant accès à la TV par ADSL, les FAI peuvent tabler sur un total de 7,2 millions d’abonnés (chiffres ARCEP 1er semestre 2009). Les FAI disposent donc d’une base d’abonnés nettement supérieure à celle de Canalsat… mais la majorité ne paye pas pour avoir des chaînes supplémentaires. Si proposer les chaînes de TF1 et M6 dans le bouquet basic gratuit est séduisant pour les abonnés, cela a peu d’intérêt pour les FAI, économiquement parlant. Il n’y aurait en effet pas de différenciations supplémentaires entre les différents bouquets TV de base, il n’y aurait donc que très peu de retour sur investissement lié à la captation de nouveaux abonnés inter-opérateurs. Pire, cela inciterait d’autant moins les abonnés des FAI à prendre un abonnement à Canalsat, abonnements sur lesquels les FAI perçoivent une rétribution.

Quoi qu’il arrive, TF1 et M6 rendront public ce vendredi l’analyse des offres et les conclusions qu’ils en tirent.