3G : « A 90%, c’est Free qui emportera le morceau »

ZDNet consacrait hier un article à la licence 3G et en particulier à ce qu’en ferait Free s’il l’obtenait. ZDNet a ainsi interrogé plusieurs analystes qui semblent tous unanimes sur le fait que c’est Free qui l’emportera et qu’il sera en capacité de bousculer le marché :

"Iliad est celui qui se porte le mieux, celui qui gagne de l’argent. Logique donc qu’il soit le préféré de l’Arcep", commente Philippe Torres, directeur des études pour l’Atelier BNP Paribas.
"Il faut en effet un acteur qui soit capable de déployer du réseau et d’investir de façon massive en infrastructure. Free semble avoir les moyens et surtout, ils ont la culture du réseau, un atout très important face à d’autres candidatures. Par contre, l’expérience mobile ne s’apprend pas du jour au lendemain.", ajoute-t-il.

"A 90%, c’est Free qui emportera le morceau, les autres candidatures éventuelles (Virgin, Numericable, Orascom, Kertel) ont peu de chances de réussir surtout si ces acteurs se lancent seuls", avance de son côté Ronan de Renesse, Senior Analyst Head of Mobile Media pour Screen Digest.

"Ils peuvent jouer sur deux tableaux, celui des prix et celui des offres pour séduire leur base de clients. Mais ils ne se lanceront pas dans une guerre des prix immédiatement. Le défi est d’abord de convertir une part importante de leur parc avec une offre novatrice", avance Thomas Husson de Forrester.

"L’innovation fait partie de leur ADN, on peut leur faire confiance pour dynamiser l’offre", ajoute Philippe Torres.

"Mais lancer une guerre des prix me paraît difficilement faisable à long terme. Je pense que Free se démarquera d’abord et avant tout à travers de nouvelles offres novatrices. Inutile de diviser les prix par deux pour dynamiser le marché".

Lire l’intégralité de l’article de ZDNet