Freebox: C’est l’histoire d’une boite…

Dans sa rubrique « Ils ont changé notre quotidien », Les Echos reviennent sur l’histoire de la Freebox. De sa conception jusqu’à l’origine de son nom (une marque de cigarette Sud Américaine), une occasion de (re)découvrir les aventures d’une boite qui fera entrer la France dans l’ère du triple play. Extrait :

La télévision, le téléphone et l’Internet depuis un seul boîtier au prix de 30 euros. Le tout, de façon illimitée, avec un seul équipement : la Freebox. L’avantage ? Le prix et la simplicité. A tel point que tous les opérateurs ont « emboîté » le pas de Free en imitant le concept du « tout en un », jusqu’à copier le nom de l’offre. En 2002, lorsque l’opérateur Free présente sa Freebox, c’est pourtant presque l’indifférence. L’engin ne permet alors que l’accès à Internet en illimité pour 29,99 euros. Le prix le plus bas de tous les grands pays. Quant à la voix et à l’audiovisuel ? L’opérateur noie le poisson et rassure la concurrence : « Ni en 2003 ni en 2004. »

Lire l’intégralité de l’article des Echos