Free croit toujours au Wimax

Free croit toujours au Wimax

<>

Maxime Lombardini : « Le WiMax dans la bande des 3.5 GHz, personne ne l’utilise. La raison à cela est qu’il n’y a pas d’équipements de réception. On a passé beaucoup de temps avec les fournisseurs d’équipements au moment de nos expérimentations du 15ème arrondissement. Il est donc difficile de déployer un réseau lorsqu’on n’a pas les équipements pour le faire, surtout dans cette bande de fréquence élevée. On reste cependant intéressé par le WiMax qui n’est pas très éloigné du LTE en termes d’architecture du processus. On continue de croire en cette technologie, mais aujourd’hui c’est difficile de faire une offre, d’autant qu’il n’y a pas d’accord d’itinérance possible avec d’autres opérateurs. Ca reste un espoir mais c’est pas quelque chose d’opérationnel à court terme ».