Fibre optique : L’Arcep attend France Télécom

Fibre optique : L’Arcep attend France Télécom

 

France Télécom a gelé ses investissements pour protester contre une décision de l’ARCEP concernant le cadre réglementaire de la mutualisation de la fibre, autorisant chaque FAI à déployer sa propre fibre jusqu’au foyer, mais aussi parce que plusieurs fibres par logement remet en cause le « business plan » de France Télécom. « Nous sommes donc contraints de suspendre nos investissements dans les nouveaux immeubles » expliquait l’opérateur historique. Pour France Télécom, le multifibre représente un coût supplémentaire de 40%.

 

Aussitôt dit, aussitôt démenti par les autres opérateurs déployant un réseau multifibre et par l’Arcep (cf : l’ARCEP balaie les arguments de France Télécom). L’ARCEP désigne France Télécom comme le responsable du retard du déploiement de la fibre en France. L’arbre qui cache la forêt…