F. Mitterrand veut que l’Hadopi 2 passe rapidement, regardez

F. Mitterrand veut que l’Hadopi 2 passe rapidement, regardez

Fréderic Mitterrand n’aura pas tardé à se fondre dans le moule du « bon petit soldat » précédemment occupé par Albanel. Il a confirmé hier, lors des questions au gouvernement à l’Assemblée Nationale, qu’il soutenait le texte et qu’il attachait « beaucoup d’importance à ce que cette loi passe rapidement.

 

On assiste effaré aux déclarations du nouveau ministre de la culture qui assume être juge et partie dans cette affaire : « Auteur, réalisateur, producteur de télévision et de cinéma moi-même, je sais de quoi je parle ». Malheureusement, non, M. Mitterrand, vous ne savez pas de quoi vous parlez et il serait justement bon d’écouter les arguments des uns et des autres avant de se lancer dans un tel projet qui va à contresens de l’histoire.

 

Concertation il y aura pourtant, mais uniquement après le vote de la loi. Une nouvelle façon de faire de la, politique est donc inaugurée et assumée : On vote une loi et on réfléchi après.

 

Cette concertation ne sera donc qu’une grande mascarade puisque les conclusions seront bridées par le cadre de la loi. Une concertation qui ne réunira de toute façon que les acteurs de la culture, selon les dires du ministre. Une taxe sur les FAI pour financer la culture serait elle en train de se redessiner ?