Free veut rendre du pouvoir d’achat aux français

Free veut rendre du pouvoir d’achat aux français

<>

Le directeur Général de Free revient également sur sa vision du « partage » dans le secteur du mobile. « Aujourd’hui la valeur est captée par l’oligopole des opérateurs mobiles, au détriment du consommateur, avec le maintien de prix très élevés, sur les petits forfaits notamment. » dit-il. Free prévoit de se comporter différemment s’il obtient la 4ème licence 3G en rendant « pouvoir d’achat et liberté d’usage aux foyers français. ». Il s’appuie sur le modèle de la téléphonie fixe dont les prix ont chuté ces dernières années, en particulier depuis qu’elle a été incuse dans les abonnements ADSL.

Maxime Lombardini appelle cependant l’ARCEP à poursuivre son travail de régulation qui est la seule garantie pour que la concurrence puisse jouer pleinement son rôle face au mastodonte France télécom « Le marché est toujours dominé par un opérateur historique qui dispose de moyens sans commune mesure avec ceux de ses concurrents. Les évolutions technologiques telles que la convergence fixe/mobile et le déploiement des réseaux très haut débit peuvent remettre en cause le fragile équilibre.
Les régulations, tant ex-post que ex-ante, sont donc plus que jamais nécessaires pour préserver une juste répartition de la valeur entre opérateurs et consommateurs, mais aussi et surtout, entre opérateurs historiques et opérateurs alternatifs.
»