SFR/3G : « Cette licence est un mauvais coup porté au développement des services numériques »

Jean-Bernard Lévy, le président du directoire de Vivendi, a accordé une interview au Journal des Finances. Il a été notamment question de la 4ème licence 3G, dont le montant a été annoncé la semaine dernière.

Quelle est votre opinion sur la quatrième licence de téléphonie mobile ?

La France n’a rien à gagner à la création d’un quatrième opérateur de téléphonie mobile. Nous souhaitons que le gouvernement encourage les acteurs existants plutôt que d’entraver leurs initiatives.
Cette licence est un mauvais coup porté au développement des services numériques au bénéfice des consommateurs et des entreprises. Il n’y aura pas de croissance de bonne qualité sans un développement important de l’économie numérique. De plus, dans les pays qui ont lancé un quatrième opérateur récemment, l’expérience n’a pas été concluante. Ces acteurs n’étaient pas viables, et des fusions ont finalement eu lieu.
Nous ne devons pas entrer dans ce jeu à somme négative.