Les femtocells pourraient sauver le Wimax

Les femtocells pourraient sauver le Wimax

Le Femto Forum et le Wimax Forum travaillent actuellement à la mise au point de plusieurs spécifications pour aboutir au développement de femtocells dédiées au WiMax. Cette collaboration a été annoncée lors du congrès annuel organisé par le WiMax Forum ces jours-ci à Amsterdam. "Les opérateurs et les industriels du secteur misent beaucoup sur l’utilisation de femtocellules pour étendre la couverture réseau du WiMax et les possibilités de déploiement. Cette technologie leur permettrait également de conserver une continuité de service de point à point", précise Ron Resnick, le président-directeur général du WiMax Forum.

Le magazine Capital rapportait récemment que Free pourrait intégrer des femtocells 3G dans la prochaine génération de Freebox. Mais Free dispose également de la seule licence Wimax nationale. En intégrant la technologie femtocell Wimax dans les Freebox, il pourrait créer ainsi un véritable réseau à faible cout. Le gros avantage, par rapport au Wifi, est que les femtocells Wimax peuvent avoir une portée de plusieurs centaines de mètres pouvant même aller jusqu’à 1500 mètres. De quoi couvrir entièrement toutes les zones urbaines dégroupées. On imagine déjà toutes les applications qui peuvent en découler, du simple accès internet nomade à la téléphonie mobile, même si pour le moment le handover n’est pas autorisé.

Alors, le Wimax pas encore tout à fait enterré ?