Les FAI alternatifs vont payer moins cher le dégroupage

Les FAI alternatifs vont payer moins cher le dégroupage

Les FAI alternatifs dénoncent constamment les prix de gros pratiqués par France Télécom pour accéder à son réseau. C’est notamment le cas de SFR qui a porté plainte devant Bruxelles pour abus de position dominante. «Nous estimons qu’il y a abus de position dominante de France Télécom, avec les tarifs pratiqués en matière d’abonnement et d’accès à la boucle locale, ce que l’on appelle aussi le dégroupage» indiquait Vivendi en mars denier.

Jusqu’à présent, les opérateurs alternatifs payaient 9,29 € HT par mois à France Télécom pour chacun de leur abonné dégroupé. Un tarif sans lien avec les coûts réels selon les FAI alternatifs qu’ils estiment être au alentour de 7 € HT par mois.

France télécom a cependant annoncé hier une baisse de ce tarif qui passe de 9,29€ HT à 9€ HT. Ce tarif est par ailleurs rétroactif et sera appliqué à partir du 1er janvier 2009. Cette baisse fera économiser une dizaine de millions à Free cette année.

L’ARCEP de son coté se contente d’une déclaration lapidaire en prenant « acte de la baisse des tarifs d’accès à la boucle locale, de vente en gros de l’abonnement et de l’interconnexion publiés par France Télécom et applicables à compter du 1er janvier 2009 ». L’ARCEP avait pourtant fait de la baisse du tarif de gros du dégroupage une de ses priorités pour 2009, elle semble maintenant se satisfaire de cette baisse. On ne pourra s’empêcher de lier cela au changement de présidence intervenu il y a quelques semaines.