Orange Sport: Vivendi attend l’avis de l’Autorité de la concurrence

Jean Bernard Lévy, le président du directoire de Vivendi, a accordé un entretien à Reuters dans lequel il revient sur les suites à donner au dossier Orange Sport. L’opérateur historique a en effet gagné en appel face à Free et SFR (filiale de Vivendi) et est donc autorisé a commercialisé sa chaine Orange Sport à ses seuls abonnés.

"Il semblerait que la justice justifie la captation d’un produit au bénéfice d’une poignée de consommateurs", tout en précisant que Vivendi n’avait encore pris de décision sur un éventuel pourvoi en cassation.
"Cela me paraît une mauvaise idée, d’une façon générale, qu’il faille être abonné à un service internet pour regarder tel ou tel programme de télévision", a martelé Jean-Bernard Lévy
"Comme en plus la philosophie d’exclusion est portée par l’opérateur monopolistique, je pense qu’il est normal que l’Autorité de la concurrence s’en saisisse", a-t-il ajouté.


Saisie par le gouvernement le 9 janvier, l’Autorité de la concurrence doit rendre un avis autour de la mi-juin pour déterminer si la politique d’exclusivité des chaînes de télévision d’Orange est contraire aux règles de la concurrence.

Canal+ et SFR ont en outre porté plainte le 11 février auprès d’elle contre Orange également pour "vente liée", lui reprochant de vendre à perte ses matchs de Ligue 1.

Lire l’intégralité de l’article de Reuters